Halte spirituelle 2015

halte_spi_2015Le Pèlerinage National que nous venons de vivre nous a offert une nouvelle possibilité d’approfondir notre Foi, au cours de « La Halte Spirituelle » initiée par l’Alliance Laïcs-Religieux et l’Hospitalité Notre Dame de Salut.

Les hospitaliers ont l’habitude de venir à Lourdes pour Servir le Christ Seigneur, Domino Christo Servire, par une disponibilité sans limite aux malades et handicapés. Nous avons l’habitude de venir à Lourdes pour demander à Marie, la Mère de Jésus, de nous aider à connaître toujours d’avantage son Fils.

Nous venons avec les Augustins de l’Assomption dont le charisme est Adveniat Regnum tuum, mais savons-nous que ces religieux depuis toujours attachent une énorme importance à la prière en commun, Eucharistie mais aussi Laudes, Vêpres et souvent autres heures, tout simplement parce que pour pouvoir parler, témoigner de quelqu’un il faut commencer par bien le connaître donc l’écouter, lui parler, c’est-à-dire pour nous, prier.

Pas étonnante donc, cette adaptation continuelle à leur temps, des Augustins de l’Assomption recherchant toujours de nouvelles propositions de la Foi. La Halte Spirituelle est une nouvelle offre du Pèlerinage National, afin l’approfondir.

Nous en avons vécu une expérience cette année.

  • En priant les uns avec les autres les laudes, les grandes liturgies du National et à la grotte.
  • L’approfondissement de notre Foi par trois conférences faites par le P. Benoît Grière, Supérieur Général des Assomptionnistes, sur le thème “Fortifiez en vous l’homme intérieur”, suivies de partages souvent très riches (un prochain article reviendra sur ces conférences).
  • La présentation par le P. Jean-François Petit de son livre “Devenir plus humain avec St-Augustin”.
  • En ayant eu le privilège d’avoir pu interroger et écouter pendant plus d’une heure Mgr Georges Pontier, archevêque de Marseille, président de la Conférence de Évêques de France, sur le synode de la famille et l’actualité de l’Église. Nous nous souviendrons aussi de ses homélies si simples et si profondes.

En conclusion, cette halte spirituelle fut un moment très riche, elle continuera à être proposée durant les pèlerinages futurs. Nous étions environ 50, à la fois laïcs assomptionnistes et hospitaliers. Elle est ouverte à tous ceux qui le désirent. Nous rêvons d’être de plus en plus nombreux pour prier et réfléchir ensemble.

Pierre Sissler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.