L’épopée des premiers pèlerinages en Terre Sainte racontée à Adveniat

Sous la conduite des religieux assomptionnistes dont le P. Picard, à l’origine de l’Hospitalité Notre-Dame de Salut, ce sont 1000 pèlerins qui se lancèrent dans cette aventure du premier pèlerinage en Terre Sainte le 28 avril 1882. Partir en bateau et arriver à Jérusalem où rien n’est organisé pour les pèlerins, voilà une épopée présentée jeudi 18 avril à l’auberge Adveniat par Yves Pitette, ancien rédacteur en chef du journal La Croix  au milieu d’un auditoire attentif parmi lesquels des hospitaliers du comité de Paris.

De nombreux bateaux continuèrent à accompagner des pèlerins à Jérusalem, dont Notre-Dame de Salut, ces pélerinages constituant une épreuve physique redoutable. Comment imaginer l’entrée des pèlerins à Jérusalem par la porte de Jaffa à cheval ! Quelques années plus tard la décision de bâtir une hôtellerie avec l’aide de souscriptions permit à Notre-Dame de France de voir le jour. Les assomptionnistes en furent à l’origine. Ne passons pas sous silence  les catastrophes dont celle de 1952 où le bateau transportant des pélerins se brisa en deux faisant de nombreuses victimes.

Aujourd’hui l’Hospitalité Notre-Dame de Salut emmène en Terre Sainte des handicapés faisant suite à ces aventuriers du XIXme siècle.

Merci à l’auberge de jeunesse assomptionniste de nous avoir une nouvelle fois ouvert ses portes et gageons qu’à la suite de ces précurseurs intrépides, les pèlerinages se perpétuent dans la foi, l’audace et la joie fraternelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.