Un 20 novembre à Toulouse

21 nov ToulouseC’est avec plaisir que se sont retrouvés, en l’Eglise Saint-Exupère à Toulouse, les frères des deux communautés toulousaines, les amis de l’Assomption, les laïcs assomptionnistes, et des paroissiens, soit près d’une trentaine de personnes pour un temps de prière pour fêter le Père Emmanuel d’Alzon en la veille de son dies natalis.

Le P. Daniel Tedeschi nous a présenté quelques moments de la vie du Père d’Alzon, lui homme hardi, généreux, allant toujours de l’avant, nous invitant encore et toujours à en faire de même.

Puis a suivi un temps de partage en petits groupes de 6 personnes autour du thème de la Fraternité en lien avec l’Evangile (Mt 12, 46-50) lue par le Père Jo Begoc et la lettre du Père Général. Nous avons partagé sur les gestes de fraternité qui nous ont touchés que nous les ayons reçus ou bien réalisés.
De ces échanges sont remontés nos prières et nos louanges pour les temps donnés et reçus.

Le Père Benoît Grière, Supérieur Général des Assomptionnistes nous a fait l’amitié d’adresser une lettre en ce 21 novembre aux laïcs et aux religieux, nous confortant dans cette Alliance qui lui est chère et qu’il constate dans ses déplacements lors de visites canoniques dans les 6 Provinces.

Nous n’avons pas oublié nos frères qui ont rejoint la maison du Père dont le P. Hervé Stéphan ainsi que nos amis laïcs engagés Claudette et Jean-Pierre.

La vie sur cette Terre continue et la joie était présente avec les nombreux vœux qui seront prononcés dans les semaines à venir par des frères dans la Province d’Europe à commencer par ceux de Victors et de Goeffrey-Kamen à Cachan, puis ceux d’André Tuan au Vietnam, de Hui à Londres et d’Arnaud à Lyon.

Comme l’a dit notre chant final avant de nous retrouver pour le verre de l’amitié : Adveniat Regnum Tuum !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.