Servir la fraternité avec Miséricorde et dans la louange

Montpellier_160220C’est autour du P. Pierre Debergé, membre de la commission pontificale et ancien recteur de l’Université Catholique de Toulouse, que près de 70 personnes de l’ensemble des 3 clochers de St Augustin de l’Aqueduc (Montpellier), de Ganges, de Toulouse, se sont retrouvées pour partager un temps de récollection.
Accueillis en début d’après-midi par le P. Michel Carrière, des petits groupes ont été constitués pour partager en toute honnêteté sur le mot Miséricorde afin de savoir ce que nous mettions derrière ce mot, sur une expérience que nous aurions vécue et qu’est-ce que cela a changé pour nous, pour les autres et autour de nous.

Le P. Debergé, à partir d’un résumé de nos échanges, est intervenu en s’appuyant sur le livre « Le nom de Dieu est miséricorde » du Pape François. Il nous a rappelé que l’Etre même de Dieu est miséricorde et que surtout la miséricorde est : Action, Fidélité, Grâce et pardon, Amour viscéral.
La miséricorde dépasse la justice et être juste c’est être ajusté à la volonté du Père.

Un nouveau partage suite à son intervention nous a permis de mieux nous orienter sur les gestes, les paroles à avoir pour que nos attitudes soient miséricorde pour tous.

Au sein de notre ensemble paroissial cela passe par un accueil plus personnalisé des participants aux célébrations, repérer les personnes seules, les personnes absentes alors que leurs visages nous étaient familiers.

Nous avons rendu grâce au cours de l’Eucharistie, présidée par le P. Debergé et accompagné par le diacre Henri Gineys de Ganges et les frères de Montpellier pour ce temps de franchise et avons demandé l’aide de l’Esprit Saint pour mettre en œuvre nos résolutions.

Merci à tous pour ce temps fraternel et convivial… assomptionniste en somme !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.