A la rencontre du lion des Cévennes

160711pelealzonCe lundi 11 juillet, ce fut la découverte, pour la première fois par certains novices, probanistes et laïcs assomptionnistes, du berceau du Fondateur de l’Assomption par la visite du Vigan, sous une pluie inattendue et rafraîchissante, avec sa maison natale de la Condamine et l’église baptismale St Pierre.

Le P. Jean-Claude a transmis à chacun ses connaissances sur l’histoire et les spécificités de cette région qui ont forgé le caractère et la vocation de notre fondateur.

Le P. Christian, curé du lieu depuis dix ans, qui nous accueillait dans son église pour l’Eucharistie en ce jour de la Saint Benoît, a témoigné de l’attachement du P. d’Alzon au Vigan et de celui des Viganais actuels au P. d’Alzon.

Pour les oblates, ce fut aussi un retour au source des premiers noviciats à Rochebelle et à La Valette, pilotées par Sr Mado, assistante générale, et très bien accueillies par les résidents actuels.

La soirée fut l’occasion d’un échange avec les novices petites sœurs de l’Assomption et assomptionnistes, à partir du témoignage de Thiên Huong touchée par “la venue du Règne de Dieu parmi les plus pauvres et la simplicité des PSA”, ainsi que de celui de Jérémie ayant découvert en coopération au sein d’une communauté assomptionniste “la fraternité et l’esprit de famille de la congrégation, en y attrapant le virus de l’Assomption”. Le noviciat fut une étape importante et épurante pour chacun avant les premiers vœux qu’ils s’apprêtent à prononcer à la rentrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.