Au cœur de la communauté de Maranatha : engagements et ré engagements des laïcs, religieux et religieuses assomptionnistes

« En ce jeudi de l’Ascension, Les laudes sont chantées par une trentaine de fidèles, suivies de la messe durant laquelle 72 Laïcs religieuses et religieux se sont engagés ou ont renouvelé leur engagement dans la communauté de Maranatha.

« Nous avons été impressionnés par la joie qui se dégageait au sein de l’assemblée (retrouvailles chaleureuses, embrassades spontanées, poignées de mains…).
Cette joie spontanée, joie de d’Evangile, nous l’avons vécue durant toute la matinée à travers les chants de la chorale, repris par l’assemblée, et rythmés par le tam-tam africain.
Autre temps fort de cette matinée : L’expression spontanée de l’assemblée par locolalie… signe de l’Esprit Saint parmi nous. »

  • Martine et Raymond

« Ici, que l’on soit laïc ; religieux ou religieuse, on s’engage sur la charte de la communauté. Elle est similaire au chemin de vie sur lequel nous réaffirmons notre engagement de laïcs assomptionnistes. Ce qui m’a frappé, c’est que chacun s’engage à une heure de prière journalière. Germaine m’a rassuré en disant que tout lieu peut devenir lieu de prière, il peut donc se faire dans l’intimité comme dans la vie trépidante que l’on a parfois. Une mission est ensuite attribuée pour une année à chaque engagé. Cela va de la mission nettoyage, bricolage à celle d’accompagnateur, de choriste ou bien encore de priant… Toutes permettent de remplir l’œuvre du Seigneur au sein de la communauté et dans son rayonnement. L’alliance est pleinement vécue entre laïcs, religieux et religieuses puisque chacun s’y engage ensemble. Une réalité que nous ne connaissons pas chez nous et qui a questionné nos hôtes : vous parlez d’alliance et vous êtes seuls à vous engager ?… A réfléchir ! En signe de cadeau, nous leur avons offert le chemin de vie international et les avons invités à le lire, et peut-être à se l’approprier… »

  • Marie Ange

« La rencontre fraternelle que nous avons vécue ensemble a été pour moi un temps très fort. Les retrouvailles de certains et la rencontre de nouveaux amis ont été riches. Les témoignages que nous avons partagés m’ont permis de vivre ce week end dans la grâce, la prière et de la louange. Partager la célébration des engagements à la communauté de Maranatha avec nos frères et sœurs laïcs belges de l’Assomption, m’a troublé. J’ai pris conscience de la dimension de la présence de l’Esprit Saint parmi nous et aux milieux de nous, au travers des mots du père Guy qui me touchaient pendant l’homélie. Je sentais le feu de l’Esprit Saint qui faisait monter en moi une joie immense et une Paix profonde. La louange et la grâce était pour moi un temps d’Amour que le Seigneur me donnait, me faisait partager avec eux. J’étais dans l’abandon total de ce que je suis ordinairement. Le repas fraternel a été un temps de rencontre coloré tant dans les cœurs, les regards que les rires et les sourires. »

  • Antoinette

 


 

« Dans cette communauté, réunion de prière hebdomadaire, eucharistie quotidienne, liturgie des heures, sont proposées selon les possibilités de chacun. A tous, cependant, il est demandé de prendre un chemin de foi et de communion fraternelle, où Jésus est reconnu comme Seigneur. Nos hôtes sont de ceux-là. Louange et vie fraternelle sont des moyens que le Seigneur emploie pour toucher les cœurs. Ils se consacrent à l’évangélisation. Ces hommes et ces femmes sont garants du charisme et du projet de la Communauté. Celui-ci tient en deux mots : le « cœur commun ». Selon la Règle de saint Augustin : « Tout d’abord, la raison pour laquelle nous nous sommes unis en communauté, c’est d’habiter en parfait accord en la maison et d’avoir une seule âme et un seul cœur tendu vers Dieu ».

  • Jeff

« Je rends grâce au Seigneur pour la visitation vécue lors de ce mois de mai. A la veille de la Pentecôte, je peux dire que l’Esprit Saint a soufflé en avance sur Bruxelles. Des portes se sont ouvertes, des cœurs se sont ouverts et surtout une joie réciproque de la rencontre a été vécue. La province d’Europe est une grande richesse et toutes les visitations que nous pouvons faire, que ce soit entre laïcs ou encore entre laïcs et religieux , ne fait que grandir cette richesse que le Seigneur nous donne de vivre ensemble : l’Amour. Nous sommes envoyés pour témoigner de son Amour et dépasser nos frontières. Merci Seigneur pour l’Assomption ».

  • Isabelle

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.