Visite de la Mission d’Orient présente en Roumanie

Le 18 juin, quatre oblates, deux religieux de l’Assomption, deux novices et moi-même, laïque de l’Alliance, partions vers la Roumanie découvrir la Mission d’Orient et l’orthodoxie.

Accueillis chaleureusement par les pères Lucian, Florentin et Julian, au centre Saint-Pierre-Saint André, et par sœur Maria, oblate et responsable de la bibliothèque de l’Institut Français d’Etudes bysantines, nous avons visité la ville de Bucarest, ses églises catholiques et orthodoxes, et rencontré différentes personnalités , prêtres catholique, orthodoxe et grégo-catholique. Lucian et Julian nous ont expliqué l’histoire de l’orthodoxie en Roumanie, la place actuelle de l’oecuménisme et la façon dont le père d’Alzon a reçu, compris et organisé la Mission d’Orient. Cela nous a permis d’apprécier l’architecture et la décoration intérieure des églises orthodoxes et la manière de prier des fidèles, en particulier lors d’une célébration à la cathédrale de Bucarest.

Nous nous sommes ensuite rendus en Moldavie, pour la visite des monastères magnifiques de Moldovita, Sucivita, Voronet et Agapia, dont les fresques, véritable catéchisme mural, datent du XVeme et XVI siècle.Les prières à Marie faites avec les moniales accueillantes ont été des moments très forts.

A Bacau, nous avons pu rencontrer les enfants de l’orphelinat de Barati, tenu par les Oblates, et le centre Don Bosco, qui accueille 600 enfants l’été. Les catholiques sont peu nombreux en Roumanie mais très pratiquants (six messes le dimanche!), et les paroisses et congrégations y sont particulièrement actives.

En Roumanie, nous avons pris conscience de la richesse de nos célébrations catholiques, où nous pouvons voir, participer, prier ensemble.Nous réalisons que l’oecuménisme est une belle intention, hélas pas forcément partagée, et que pour le vivre, il faut vraiment être avec les frères et soeurs orthodoxes : accompagner, cheminer ensemble avec beaucoup d’humilité. Nos frères et soeurs assomptionnistes de Roumanie font cela très bien, avec passion, courage, persévérance. Ils ont besoin néanmoins de nos encouragements, de nos prières, et aussi, surtout, que nous, laïcs, religieux et religieuses, les visitions.

  • Nathalie Jolivet

Une pensée sur “Visite de la Mission d’Orient présente en Roumanie

  • 9 juillet 2018 à 16 h 18 min
    Permalink

    C’est avec beaucoup de bonheur et de fraternité que j’ai visité trois fois depuis 2013 nos frères et sœurs Assomptionnistes en Roumanie,mais il faut le reconnaître, nous avons tous là bas encore du chemin à parcourir vers l’unité des chrétiens

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.