Le P. Gervais, supérieur de la communauté de Juvisy et deux novices en visite à Dijon

Quelle joie de recevoir chez moi à Dijon, du 5 au 7 août, le P. Gervais, supérieur de la communauté de Juvisy, et ses deux novices Do et Hung !

Visite d’amitié, qui se voulait reposante, canicule oblige, mais aussi culturelle et spirituelle.

En effet, Dijon, ville aux cent clochers, a beaucoup d’attraits pour mes visiteurs. Dijon, c’est un lac, celui que le chanoine Kir, maire et député, a rêvé et réalisé pour ses concitoyens en 1964.

C’est une Chartreuse, commandée en 1378 par un duc de Bourgogne pour y installer son tombeau, devenu aujourd’hui hôpital psychiatrique et… touristique grâce à son puits de Moïse (dont les statues sont une occasion de révision pour nos jeunes vietnamiens).

C’est Bernard de Clervaux, sa maison natale et l’abbaye de Cîteaux qui l’accueillit en 1112, d’où il partit pour de nouvelles fondations.

C’est la cathédrale Sainte Bénigne et l’église Notre Dame, avec sa petite chouette en pierre connue et caressée des passants, et aussi de toutes petites églises romanes autour de la ville, au milieu des vignes parfois.

Des visites au pas de promenade, dans la ville et les vignes, au musée des Beaux-Arts, dans mon quartier aussi, multi culturel.

Hung et Do faisant leurs premiers vœux début septembre, nous avons soigné les temps de prière, ensemble, dans mon salon, et célébré la messe avec le P. Dominique en fauteuil roulant, puis avec les moines de Cîteaux.

Des temps très forts, que j’ai plaisir depuis à renouveler autant que je peux, et qui me font me sentir un peu plus en communion d’Alliance avec mes frères et sœurs assomptionnistes.

Ces deux journées bien remplies auront ainsi permis de mieux nous connaître, de nous émerveiller des créations de l’homme quand elles sont portées par la foi, quelle que soit l’époque. Et peut-être de changer notre regard, et nos habitudes aussi.

♦ Nathalie Jolivet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.