La foi prise au mot : saint Augustin

Né en 354, Augustin ne reçoit le baptême qu’en 387. Nommé évêque en 396, il meurt en 430. Jusqu’à sa mort, il ne cesse de prêcher et d’écrire laissant une oeuvre théologique et spirituelle considérable qui lui vaut le surnom de Docteur de la Grâce. De Calvin à Benoît XVI, son influence est étonnante car elle traverse les siècles.

Deux spécialistes nous présentent, en plateau, ce Père de l’Eglise : Isabelle Bochet, de la communauté Saint-François-Xavier, et le P. Dominique Salin, jésuite.

Émission diffusée le 10 janvier 2010 sur KTO.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.