Un exemple fructueux de l’Alliance avec nos frères religieux de Layrac pendant le confinement

A la suite du pèlerinage national 2020, j’avais rendu visite à la communauté de Layrac. Travaillant en EHPAD, j’ai été sensible à leur bonheur de partager leurs histoires de vie aux laïcs de passage, et aux créations que l’animateur leur permet de réaliser chaque semaine (mosaïques…).

Au début du confinement, l’animateur n’a plus eu l’autorisation de venir dans la communauté. De mon côté, j’ai du rester isolée quatorze jours pour éviter de transmettre le virus sur mon lieu de travail. J’ai donc eu l’idée d’imaginer et de créer des diaporamas favorisant la réminiscence et l’échange de souvenirs. Et, pensant aux religieux de Layrac, j’ai envoyé mes premières réalisations au Père Jean-Claude Poulignier. Celui-ci s’en est emparé avec joie et, ajoutant ses propres animations, a pu proposer aux pères et frères un samedi après-midi hebdomadaire de convivialité partagée : monuments célèbres, monastères, cathédrales, chanteurs des années 60, prix Nobel de la Paix et mêmes sportifs illustres ont permis de faire travailler la mémoire, délier les langues, découvrir et partager des connaissances…

Au-delà de l’aspect utile de ce partage, la sensation en moi d’être reliée, par l’amitié et la prière, s’est fortifiée et « faire Alliance » a pris tout son sens. Dans ce temps de confinement,  où l’espace de vie était réduit à un petit appartement et 500 mètres, puis un kilomètre de marche tout autour, mon cœur et mes pensées, mon intelligence et ma créativité ont parcouru quotidiennement la distance Dijon et Layrac. Sans compter que rapidement, Pierre, à Dijon, s’est associé à mes recherches et a ainsi fait connaissance par mails interposés avec la communauté et ses religieux. A Albertville aussi, les laïcs ont été un soutien précieux pour la communauté confinée en téléphonant régulièrement, alors que celle-ci avait été éprouvée par le décès des pères Jean Exbrayat et Bernard Jouanno.

 

Se soucier les uns des autres, partager nos compétences, n’est-ce pas cela aussi, vivre l’Alliance laïcs-religieux ?

Nathalie Jolivet (et Pierre Durand) de Dijon

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.