Une rencontre étonnante à Plovdiv : le Docteur Kamen

Les 3 martyrs assomptionnistes déclarés Bienheureux par St Jean-Paul II en mai 2002 sont bulgares.

Exécutés en 1952, les Pères Pavel, Kamen et Josaphat sont non seulement vénérés par l’Assomption mais aussi par tous les catholiques de rite latin et de rite gréco-catholique.

Le Père Kamen, professeur au collège St Augustin de Plovdiv jusqu’à son arrestation en 1948 est encore bien présent dans la mémoire de ses anciens élèves.

Le docteur Kamen Hadjiyski, 87 ans, se souvient très bien de ce frère qui venait régulièrement chez ses parents pour travailler à la Bonne Presse en Bulgarie mais qui était aussi et peut-être avant tout un ami du papa de M. Hadjyiski ; ses parents ne lui ont-ils pas donné pour prénom Kamen en signe d’une amitié qui était indéfectible.

Rencontrer ce monsieur, et un de ses amis élève aussi au collège, et l’entendre parler – dans un français plus que parfait- de ce frère est tout simplement passionnant et étonnant. La simplicité du Père Kamen, sa rigueur dans l’enseignement, sa fraternité et son amour pour l’Assomption tout concourait à ce qu’il soit aimé et admiré des élèves.

D’ailleurs les anciens élèves ont tenu à ce qu’une plaque soit apposée sur un des murs de ce qui fut le lycée assomptionniste.

Merci pour ce témoignage qui 65 ans après l’exécution des frères est une perle pour les frères et les laïcs en Alliance, car oui l’Alliance ne date pas d’hier.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.