Une vie intérieure pour se donner

Les 3 clochers qui composent la paroisse Saint Augustin de l’Aqueduc ont profité, pendant le temps de l’Avent, des jubilés des P. Michel Carrière (50 ans de vie religieuse) et Noël Le Bousse (60 ans de vie religieuse) qui a laissé de très bons souvenirs aux paroissiens, pour proposer un temps de récollection ayant pour sujet “une vie intérieure pour se donner”. Ils n’ont pas été les seuls à intervenir puisque Thierry Durand, viganais et ami de longue date de l’Assomption a apporté sa pierre à l’édifice.

Noël s’est humblement exprimé sur la vie spirituelle, expliquant que la prière passe par de nombreux canaux : contemplations des œuvres de Dieu, méditation de textes, du bréviaire, des psaumes. Ces lectures, le souvenir de sa mère en Bretagne, lui disant que “notre cœur est le berceau de Dieu”, les rencontres faites tout au long de ses nominations, lui ont permis de découvrir que Dieu est miséricorde et que nous sommes aimés de Lui.

Michel, de son coté, a évoqué sa vie familiale qui l’a consolidé humainement et ouvert à un amour fraternel. De l’Aveyron à Montpellier en passant par Pont l’Abbé au début de sa vie d’adulte et d’assomptionniste, puis dans l’Essonne, Toulouse, Nîmes, Michel s’est toujours investi pour “servir la rencontre” et les mots du Pape François dans sa lettre apostolique aux consacrés en novembre 2014, “Vivez la mystique de la rencontre”, l’ont conforté dans sa vie intérieure pour mieux se donner.

Thierry, quant à lui, a insisté sur “comment mieux écouter la richesse du charisme de l’Assomption” à partir de l’intervention du P. Sandro Laini (assomptionniste de la communauté de Florence) lors du forum des laïcs organisé en août dernier à Lourdes. L’intimité humaine est le sanctuaire de l’intimité divine. Dieu nous attend, Il nous attire et suscite en nous le désir d’infini que seul l’infini peut combler. En répondant à l’appel de notre Créateur à être à son image, nous devons être des témoins et œuvrer à la venue du règne de Dieu.

Un temps d’échanges entre les participants à cette après-midi a permis de s’approprier les paroles reçues des témoins. Il s’en est suivi un temps de questions-réponses avec Noël, Michel et Thierry sur leurs exposés de haute volée.

Grâce a ensuite été rendue lors de la messe célébrée à Sainte Thérèse avec les paroissiens. La soirée s’est terminée par un repas fraternel pour fêter comme il se devait les deux jubilaires.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.